Vous connaissez José Pétuniache.

C'est mon nain de terrache.

Hé ben José, il a pas la vie facile tous les jours !

Deux ans qu'il garde la vasque à lavandes, droit dans ses sabots, son champignon sous le bras, conscient de son rôle éminemment esthétique et garant du bon goût de chiotte de la maîtresse des lieux, i.e. votre servante.

L'année dernière à Marienbad Courbi, pratiquement jour pour jour, il Resnais règnait un froid polder.

P1060871-001

 

Malgré les conditions extrêmes, le vaillant José gardait le sourire.

P1010057

Le même qu'aujourd'hui, sous le soleil... 

Je me demande ce qui me séduit le plus chez José.

Sa panse rebondie ? Son champignon ? Sa salopette ?

Non, c'est son regard d'acier qui transperce les âmes et les coeurs.