05 juillet 2015

A qui appartient le corps des femmes ?

Je pensais que les mustangs étaient des chevaux sauvages. Ce sont aussi des cheveux sauvages. 5 chevelures éblouissantes plantées sur la tête de 5 ravissantes jeunes filles, sensuelles, bouillonnantes, à 100 lieues du crime ridicule dont elles sont accusées. Ca ce passe en Turquie, qui est loin d'être un pays dinde (bon, je vais arrêter le jeu de mot bilingue à 3 balles, personne pige et je passe pour une kislapète pas drôle). Ca raconte quoi, cette affaire ? Nous sommes dans une campagne éloignée de Dindeland (merde ! je... [Lire la suite]
Posté par prisedechou à 20:58 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 juillet 2015

Phiphi 2

SDF à 13 ans. Un début prometteur dans la vie.Il zone dans Paris, chaparde de quoi survivre aux étalages, dort sous les portes cochères, et finit un jour à la gare du Nord, haut lieu de zone et de misère nocturne. C'est là qu'il croise Yvonne, une matrone trop maquillée, qui le prend en pitié. Elle tient un hôtel de passe à Pigalle et l'embarque. Il logera au sous-sol, dans la buanderie, sur un vieux matelas. Elle le nourrit et le fait travailler. C'est lui qui apporte les serviettes propres dans les chambres à chaque nouveau... [Lire la suite]
Posté par prisedechou à 10:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 juillet 2015

Phiphi 1

Il fait 42 degrés Celsius sur ma fenêtre de cuisine, je commence à ressentir véritablement ce qu'est le réchauffement climatique. J'aimerais tant être dans ma baraque bretonne avec Mac qui, après seulement quelques heures de soleil, s'est changé en Signor Carambar, comme chaque année, tellement caramel qu'on en mangerait. Ce type doit être métèque, libanais ou quelque chose d'approchant... On se connaît depuis fort longtemps, maintenant. Presque 7 ans, grâce à ce blog. Une rencontre rue Froidevaux (tu parles d'un nom à la... [Lire la suite]
Posté par prisedechou à 22:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 juin 2015

Bonne fête !

  Aujourd'hui, Curt Kobain n'atteindra pas le nirvana, Mick the Jag n'obtiendra pas satisfaction, John Lennon va imaginer un monde sans, Calogero va gérer comme il pleut, Cali va caler, Tino Rossi va roussir, Muse va s'amuser moyen pendant que Blur pleure, et pour Céline de Dion... boutons ! Mais bon. Faut bien vendre de la binouze ! Merci Jacquot. Ca partait pourtant d'un bon sentiment !
Posté par prisedechou à 19:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 juin 2015

Soon, we'll be without the moon

But while there's moonlight and music And love and romance Let's face the music and dance Before the fiddlers have fled Before they ask us to pay the bill And while we still Have the chance Let's face the music and dance Soon We'll be without the moon Humming a diff'rent tune And then There may be teardrops to shed So while there's moonlight and music And love and romance Let's face the music and dance Dance Let's face the music and dance
Posté par prisedechou à 21:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 juin 2015

Complètement à l'ouest 8 - A table !

Tu as beau être d'une intelligence rare et d'une ouverture d'esprit à nulle autre pareille, quand tu débarques pour la première fois aux States, quelques clichés tenaces t'encombrent l'occiput.     Exemple :"Les Ricains bouffent mal, grasucré, ils se tapent des portions de mammouth et finissent par ressembler... à des mammouths." Tout ceci corroboré par la copine qui voyage beaucoup là-bas et te raconte des visions dantesques en Floride, à Las Vegas et ailleurs. Et parce que tu lis parfois des rapports qui confirment... [Lire la suite]
Posté par prisedechou à 17:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02 juin 2015

Pendant ce temps-là, moins complètement à l'ouest...

Pendant que nous jouions les toutous sans laisse à San Francisco, l'homme assurait le labeur. Nous transformons le rez de chaussée de notre maison de Sarzeau, autrefois un magasin, longtemps atelier de bricolage et hangar à fouillis, en studio pour aminches, famille, et éventuellement locataires saisonniers. On se fait le AVANT/APRES ? AVANT APRES AVANT APRES Ce n'est pas tout à fait terminé, et je ne montre pas encore la cuisine et la saldeub, où il reste des finitions, mais y'a progrès, et sacré progrès tout de même !... [Lire la suite]
Posté par prisedechou à 20:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 juin 2015

Complètement à l'ouest 7 - Le trou de la serrure

 A San Francisco, la couleur n'est plus trop un problème, semble-t-il. Blacks, blancs, asiatiques, latinos, tous se mélangent d'une façon apparemment harmonieuse.  Mais il existe une strate inférieure de la population reconnaissable par une couleur de peau très particulière. Une peau matifiée par le soleil du jour et grisée par les nuits passées dehors. Les SDF sont légions. Ils errent sur les trottoirs, une couette sur l'épaule, charriant d'énormes sacs ou poussant des chariots qui contiennent toute leur vie. Ils... [Lire la suite]
Posté par prisedechou à 11:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 juin 2015

Complètement à l'ouest 6 - Le trou de la serrure

J'avais presque envie de faire un article sur Taxi Driver, tant le film m'a serrée au colback ! Ces derniers temps, à part "Shaun le Mouton" dans l'avion, je n'avais rien vu d'extraordinaire. Et puis De Niro jeune et fou, comme Harvey Keitel, la déjà géniale Jodie Foster, 13 balais et fulgurante d'intelligence et de talent. Et le portrait de cette Amérique assoiffée de héros, qu'elle jette une fois usés et qui ne peuvent trouver de rédemption et de raison de vivre que dans l'ultra violence... costaud Scorsese !   Un bé très... [Lire la suite]
Posté par prisedechou à 10:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
31 mai 2015

Complètement à l'ouest 5 - Bob le taxi

Toujours nous nous couchâmes tôt, Lili et moi. D'abord pour récupérer du jet lag et puis parce que si tu marches dans la ville ultra collinée qu'est SF (des côtes jusqu'à 31 % monzami, que t'es limite piolet-rappel !) toute la journée, le soir rentrée dans ton Airbnb, tu as tendance à sombrer rapido-presto dans le sommeil du juste, le mollet en flamme et la tête empapaoutée d'images exotiques et enivrantes. C'est cette maison que nous habitions, mais au RdC, derrière l'arbre, en bas. Entre le garage et le local poubelles... ... [Lire la suite]
Posté par prisedechou à 11:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,